Tous les articles par Cohorte 18

La raison d’être de l’événement

Cette année, nous avons choisi d’explorer, la vaste industrie du vêtement! On entend peu parler de cette industrie alors que les vêtements sont omniprésents dans notre quotidien. On les porte. On prend du temps pour les choisir. On en achète. On les lave. On en dispose. On en rachète. On en échange. On les répare. Les vêtements sont partout, tout le temps, mais on s’y arrête rarement pour aller plus loin que l’aspect esthétique, le style ou encore les tendances.

En raison de cette omniprésence des vêtements dans nos vies, l’industrie du vêtement est une plaque tournante de l’économie mondiale avec une valeur de 1,3 billions de dollars américains et emplois plus de 300 millions de personnes à travers le monde[1]. Il devient donc pertinent de se demander ce qui se cache derrière ce paravent doré qui représente nos vêtements de tous les jours?

En 2017, la Fondation Ellen MacArthur a publié un rapport exposant la situation de l’industrie du textile dans le monde. En 2015, l’émission de gaz à effet de serre issus de la production de textile était de 1,2 milliard de tonnes équivalentes CO2 soit plus que les vols internationaux et transport maritime combinée. C’est sans compter l’utilisation massive de ressources non renouvelables ou renouvelables conditionnellement, la pollution des eaux par l’utilisation de produits chimiques et des microplastiques contenus dans certains vêtements, l’utilisation de grande quantité de pesticides sur les cultures comme le coton, mais aussi les conditions des travailleurs parfois exploités pour nous permettre d’acheter des habits à bas prix.

Et devant tout cela, qu’est-ce qu’on constate? On constate que le temps d’utilisation de nos vêtements ne cesse de diminuer, parce que nous les remplaçons rapidement par d’autres sans nous préoccuper de leur fin de vie.

Il faut donc repenser l’industrie du vêtement de façon à se diriger vers une économie plus circulaire. Et c’est précisément ce que la semaine Habillons le Monde vise à explorer. Donner une seconde vie aux vêtements, améliorer leur recyclage, écoconcevoir les vêtements, se questionner sur les techniques de marketing et même se demander pourquoi on porte des vêtements après tout?

[1]Ellen MacArthur Fondation. 2017. A New Textiles Economy : Redesignin Fashion’s Future