C.Dionne

Mot de la présidente

De la théorie à la pratique…
Regard «VERT» un avenir en santé

Nous prenons de plus en plus conscience de l’impact des changements climatiques dans notre vie et celle des générations futures. Seulement pour l’Amérique du Nord, les scientifiques nous indiquent qu’une augmentation de 1,5 degré de la température moyenne du globe induira chez nous « une augmentation des dommages liés aux incendies, de la mortalité humaine liée à la chaleur et une augmentation des dommages liés aux inondations des rivières et zones côtières urbaines »

Est-il nécessaire d’ajouter que l’ensemble de ces facteurs peut aussi générer chez plusieurs personnes ce qu’il est désormais convenu d’appeler de « l’écoanxiété ». Dans un rapport publié en mars 2017, l’association de psychologie américaine montre que parmi les personnes qui ont subi, directement ou non, une catastrophe climatique, jusqu’à 40 % d’entre elles contractent une psychopathologie, en majorité de l’anxiété, mais aussi des pensées suicidaires ou du stress post-traumatique. Bref, cela a certainement de l’impact sur la santé des individus et sur celle des populations. En tant que professionnelles en sciences infirmières nous devons nous en préoccuper.

Nous serons toutes présentes pour projeter ensemble notre regard « vert» un avenir en santé!

Carole Dionne, Professeure agrégée
Présidente du comité organisateur
Module des sciences infirmières
Université du Québec à Chicoutimi


Notes:
(1) Rapport spécial du GIEC – Réchauffement à 1,5°C; Résumé à destination des enseignants, avril 2019, 24 pages.
(2) Op. Cit., page 16.
(3) Mental Health and our Changing Climate: Impacts, Implications and Guidance, American Psychological Association, mars 2017.