Qu’est-ce que la pédagogie active?

L’apprentissage actif se définit souvent en opposition avec
les méthodes dites traditionnelles
de l’enseignement magistral
et de la démonstration. Dans cette comparaison, l’enseignant
qui a recours à l’apprentissage actif n’est plus le diffuseur principal
de contenus théoriques, et plusieurs auteurs convergent vers l’idée que ce sont les étudiants qui ont le rôle de chercher et de traiter
les contenus
(Barron et coll., 1998; Braxton, Milern, & Sullivan, 2000; Dillenbourg, 1999). En retour, le rôle de l’enseignant dans l’apprentissage actif serait de créer des contextes d’apprentissage favorables aux étudiants et de guider ces derniers dans leurs démarches de recherche, d’analyse, de réflexion, de collaboration, etc. (Savery, 2006). 1

Exemples de pédagogies actives

  • Résolution de problèmes dans toutes les disciplines
  • Études de cas et apprentissage par problème
  • Coopération et collaboration
  • Discussions et débats
  • Jeux de rôles et de simulation
  • Jeux sérieux
  • Carte conceptuelle
  • Enseignement entre pairs
  • Classe inversée
  • Techniques de créativité
    (ou techniques de génération d’idées, remue-méninges)
  • Portfolios, blogues et baladodiffusions
  • Projet

 

1 : Fournier St-Laurent, S., Normand, L., Bernard, S. et Desrosiers, C. (2018). Les conditions d’efficacité des classes d’apprentissage actif. Rapport de recherche PAREA. Montréal : Collège Ahuntsic.

Comité de pédagogie universitaire (CPU)